Mes favoris pour l’aquarelle

L’aquarelle était mon médium favori durant mes études en arts plastiques, au C.E.G.E.P.. Plus tard, j’ai exploré et adopté la peinture numérique. Mais, dernièrement, cette envie de revenir aux sources, m’a obligé à me mettre à jour, au sujet de l’aquarelle.

Une chaîne Youtube m’a été très utile : « The Mind of Watercolor ». L’artiste présente avec beaucoup d’humour, ses coups de coeur et des conseils. Il a été et demeure très instructifs de regarder ses vidéos.

Ce qui m’a permis de découvrir les nouveaux produits. Je peux mes les procurer sur Amazon, pour certains, mais encore mieux, je trouve la plupart à mon magasin de matériaux d’artiste, préféré: Coop Saint-Laurent des Arts sur Villeneuve, à Montréal. Il est important d’encourager l’économie local.

Finalement, la réalisation de ce premier vidéo, bien que nécessite beaucoup de travail, fut agréable. Je vous recommande de réagir directement sur ma chaîne Youtube, ça augment ma visibilité et surtout. Allez-vous inscrire !

5 jours ago

Ma petite troubadour

Voici la première harpe que je me suis procurée et, même si ce n’est pas une harpe de haute qualité, je l’adore. C’est peut-être dû au fait, que je l’ai beaucoup bichonnée à son arrivée chez moi.

C’est une harpe de fabrication pakistanaise (pour jouer le « Trip to Pakistan », c’est la meilleur) que j’ai acheté sur eBay. L’accorder était presque impossible. Les cordes étaient montées sur des clous de finitions et certaines chevilles étaient trop serrées ou trop louses.

Déçue mais pas débinée, habile de mes mains et bricoleuse (ma formation en arts plastiques doit servir), je suis allée demander conseils à un luthier. Suite à ses recommandations, puisque dans l’ensemble, elle était quand même bien construite. J’ai acheté, chez le quincailler, une longue tige de goujon que j’ai taillé en petites pièces d’environ 3cm (1 pouce).  Avec une lime fine à métaux, j’ai ajusté les chevilles serrées et remplacées par de nouvelles les chevilles louses.  Et, finalement, j’ai acheté de nouvelles cordes chez le luthier, des Camac (rien de moins).

Enfin, ma petite troubadour, en joli bois de rose, avait un formidable son.

Depuis, le début de cette aventure, un peu plus d’un an (automne 2015),  mon désir de juste connaître l’instrument, s’est transformé en une passion certaine pour la harpe.  Je joue du piano et de la flûte (à bec et traversière) depuis la petite école. La musique a toujours eu une grande place dans ma vie. Mais, avec la harpe, j’ai une facilité de traduire la musique que j’attends dans ma tête. Je n’ai pas non plus de difficulté à retranscrire des airs traditionnels connus et aimés pour l’instrument.

Ce qui m’a motivé à mettre des sous de côté, durant toute une année pour me procurer deux autres harpes. Une petite Harpsicle (modèle Flatsicle – mars 2017), pour me permettre de marcher jusqu’aux « Slow Sessions », où j’allais déjà avec mon petit tin whistle. Une Mikel Celtic-harp (modèle Saffron de 34 cordes – avril 2017) que j’aime beaucoup. Puis, j’ai pris un abonnement au site harps-school pour parfaire ma technique.

Finalement, je projette dans l’avenir quelques projets incluants mes musiques à la harpe et mes illustrations. C’est une histoire d’amour entre la harpe et moi, à suivre …

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

2 semaines ago

À l’aventure sur Youtube.

La vie est moderne, il ne faut pas l’oublier, surtout lorsqu’on est un artiste et qu’on veut vendre ses oeuvres. La vidéo et Youtube sont des moyens actuels de diffusion. Il est donc utile pour moi d’avoir une chaîne Youtube.Read more

3 semaines ago

Recherche à l’aquarelle

Je suis à la fin d’une longue période de réflexion et de recherche à propos de ma démarche artistique. Voici, quelques résultats (aquarelles et dessins) de cette recherche.

Read more

2 mois ago